Etudes

Une leçon de latin, pour ceux qui veulent en savoir plus…

Au quatrième siècle avant Jésus-Christ, avant que bien d’autres y aient prêté grande attention, Aristote pensa qu’on pourrait classer les animaux selon la façon dont ils se reproduisent et selon qu’ils ont ou non du sang rouge. Alors que la zoologie accomplissait de grands progrès aux dix-septième et dix-huitième siècles, un tel système s’avéra tout à fait inadéquat et des méthodes différentes ne firent guère qu’ajouter à la confusion. En

Noir & Blanc ou corvidés : les mal-aimés

La famille des Corvidés appartient à l’Ordre des Passeriformes, au même titre que le Merle noir ou le Moineau domestique. Cette famille rassemble plusieurs espèces dont la voix et les actes ont marqué différentes cultures depuis des siècles. Incroyable ! Ils sont intelligents, dotés d’une excellente mémoire, curieux, sociables et… opportunistes ! Mais aussi capables de trouver des solutions et de résoudre des problèmes autant dans la nature qu’au cours d’expériences

Les baies vitrées et les oiseaux : danger !

Soudain, un coup sourd contre la vitre, vous sursautez. Que s’est-il passé ? Il y a une trace grise sur le vitrage qui ressemble à des plumes. Et, malheureusement, vous découvrez bien vite un oiseau, haletant ou mort, au pied de votre fenêtre. Nos baies vitrées sont de véritables pièges à oiseaux. Jusque dans les années trente, le problème ne se posait pas. Moins il y avait de fenêtres dans nos

La migration des Cigognes blanches

La tradition populaire a, de tout temps, paré de vertus la Cigogne blanche (Ciconia ciconia) : portant bonheur aux maisons sur lesquelles elle construit son nid, acheminant les nouveau-nés dans les baluchons… Voici un article qui intéressera tout le monde même si les données chiffrées concernent la Belgique. Il y a quelques années, la Cigogne blanche avait fortement diminué dans plusieurs pays d’Europe par la disparition d’habitats de nourrissage et l’utilisation

Torchepot, Sittelle est ton nom

Quel plaisir de vous présenter un petit bout d’oiseau bien nerveux mais tellement sympathique : la Sittelle torchepot ! Et, au risque de vous lasser, c’est encore un coup de coeur Nature Corner. Lors de ma dernière balade en forêt de Soignes dans la banlieue de Bruxelles, j’ai eu le privilège d’être approchée par un petit bout de nature sauvage, non dans le sens de féroce, mais bien dans le

Le monde des hirondelles

Elles sont de retour ! Les hirondelles nous reviennent d’Afrique où elles ont passé l’hiver. Les hirondelles, encore un coup de coeur Nature Corner. Malheureusement, elles sont de moins en moins nombreuses tant les dangers en migration sont nombreux et les endroits pour les accueillir en diminution. Leur retour chez nous est l’occasion de vous dévoiler… le « monde des hirondelles ». C’est rassemblées que l’on se représente les hirondelles, croches et

Éclairage artificiel et biodiversité

L’expression « pollution lumineuse » est apparue il y a une trentaine d’années, depuis que le ciel n’est plus complètement obscur la nuit, rendant la vision des étoiles et des planètes difficile pour les astronomes. Voici une longue étude sur un sujet étonnant nous impactant toutes et tous. Bonne lecture ! Depuis longtemps, l’homme a vu les oiseaux migrateurs qui tournent la nuit autour des phares côtiers et il a pu constater qu’une

Le Chardon, le bonbon du Chardonneret élégant

Le nom de Chardonneret « Carduelis carduelis » dérive du « chardon », cette petite plante hérissée de piquants qui pousse le long des chemins. Selon certains auteurs, ce nom a été donné à ces oiseaux parce qu’ils se nourrissent des graines de chardon. Cependant, l’explication de la fréquentation des chardons par ces oiseaux pourrait avoir une autre origine. Dans leurs déplacements, les moutons se frottent contre les chardons et y accrochent quelques flocons

Le Lierre, acteur essentiel de la biodiversité

Sécateur, serpe, scie, hache, tronçonneuse, tout est bon pour couper le Lierre qui escalade nos arbres. Il a mauvaise réputation, car l’idée qu’il étouffe le support qui l’accueille est tenace et lui est souvent fatale. Aujourd’hui, réhabilité par l’Office National des Forêts de France (ONF), qui classe les « arbres à Lierre » dans la catégorie des « arbres à haute valeur biologique », le Lierre mérite d’être reconsidéré dans nos jardins. Dans notre pays,

À chaque jardin, son hérisson. Avec de nombreux dangers pour lui…

« Oh qu’est-ce qu’il pique, le hérisson ! Oh quelle est triste la chanson… » (Philippe Chatel « Emilie jolie ») On le voit plus souvent mort, aplati sur la route que vivant dans nos jardins. Bien que hérissé de picots, il a bonne réputation. On le trouve plutôt sympathique et utile, le Hérisson, et pourtant, sans le vouloir vraiment, nous participons à sa disparition. Vous savez que, chez Nature Corner, ce petit animal est