Les éléphants d’Afrique sont des animaux diurnes et voilà qu’ils se déplacent maintenant la nuit et se nourrissent également la nuit, pour tout simplement mieux se cacher le jour et ainsi échapper aux braconniers dans les zones où ces tueurs sévissent plus particulièrement. C’est und étude récente qui le révèle.

L’année dernière, ce type de comportement a été observé sur un éléphant baptisé Morgan et équipé d’un collier GPS. Morgan s’est décidé à traverser une région très risquée, nous explique l’organisation Save The Eléphants et l’Université de Twente aux Pays-Bas, qui se battent pour la protection de ces fantastiques animaux. Ce mâle solitaire avait quitté la région côtière du sud-est du Kenya pour aller jusqu’en Somalie. Et pour parvenir à traverser cette zone très périlleuse pour les éléphants, il avait adopté une stratégie de survie en marchant essentiellement la nuit et en se dissimulant au milieu des arbustes le jour.

Pour étudier la modification du comportement des éléphants face au danger que constituent les braconniers qui convoitent leurs défenses en ivoire, les scientifiques de Save The Eléphants ont établi un ratio permettant de mesurer l’activité de l’animal la nuit par rapport à celle de jour. « Notre hypothèse est que le braconnage représente clairement un risque diurne« , explique-ils dans leur étude publiée dans Ecological Indicators.

 

EnregistrerEnregistrer