Nature Corner > Actualités  > Dernières nouvelles  > Un abri pour insectes pour la biodiversité !

Un abri pour insectes pour la biodiversité !

Abri-InsectesAbri-InsectesQuelle chouette surprise lors d’une balade ce 3 mai de découvrir cet abri pour insectes le long d’un chemin. Assez grand, planté dans le sol, il est composé d’une belle série de matériaux différents. Ce type d’abri a-t-il un véritable rôle dans la biodiversité ? La destruction  de l’environnement, des lieux de biodiversité entraine la disparition des abris des insectes que sont les bois morts, les troncs et leurs écorces, les branches, les souches, y compris les petites branches mortes sur les arbres sains. Ces bois morts sont aussi source de nourriture pour les insectes. Ils sont pour eux la chambre à coucher, le couvain, la crèche et la cuisine selon les espèces.

Un jardinier, s’il ne supporte pas la présence de ces éléments qu’il estime faire désordre dans son jardin, va être tenté de les détruire. Il contribuera à l’érosion de la biodiversité, brisera les équilibres naturels et devra alors compenser en offrant autres gites et couverts aux insectes. C’est le rôle des hôtels à insectes que l’on voit « fleurir » aussi bien chez les particuliers que dans les espaces publics. Favorisant la biodiversité, ce type d’abri est donc bien utile aux insectes.

QUELS MATÉRIAUX POUR QUELS INSECTES ?

Chaque insecte a ses préférences quant à la matière de son hébergement. Voici une liste qui vous aidera à accueillir une diversité de familles.

Abri-Insectes1. Paille ou bois : bien abrité, ce matériau pourra accueillir les jolies chrysopes, dont les larves se nourrissent de pucerons, cochenilles farineuse, aleurodes (ou « mouches » blanches), thrips ou œufs d’acariens.
2. Tiges de bambous : elles servent d’abri aux abeilles solitaires qui pollinisent les premières fleurs des arbres fruitiers, dès le moi de mars.
3. Pots de fleurs retournés et remplis de foin : cela attire les perce-oreilles qui contribuent à contenir les populations de pucerons.
4. Planchettes de bois entassées derrière ces plaques en métal : où viendront se loger des insectes xylophages qui participent à la décomposition du bois mort.
5. Bûches percées : elles constituent un abri très apprécié de nombreux hyménoptères comme certaines abeilles mais aussi guêpes solitaires, dont les larves se nourrissent d’autres insectes.
6. Fagots de tiges à moelle : comme la ronce, le rosier, le sureau, offrent des abris idéaux pour différentes autres petites espèces d’hyménoptères.
7. Briques : elles sont appréciées des osmies (abeilles solitaires).
8. Planchettes bien rapprochées et abrités : elles attirent les coccinelles qui viennent y passer l’hiver. Leurs larves consomment énormément de pucerons.

Source : www.jejardine.org où vous pourrez retrouver toutes les étapes pour la construction d’un abri à insecte et de nombreux conseils complémentaires. Ou – plus simple – vous en trouverez de nombreux modèles différents en vente sur Nature Corner.

Share

1 Comment

  • Constructions bois 3 années ago

    Je dois surfer en ligne plus de 4 heures par jour, mais je ne trouve, en général, aucun article intéressant comme le vôtre à propos des projets en bois. Votre sujet vaut la peine, pour moi, d’être vu par de nombreux auto-constructeurs dans le domaine du bâtiment. De mon point de vu, les projets en bois sont l’avenir pour nos futurs habitats écologiques et durables. Ces temps-ci nous commençons même à voir se construire des bâtiments exécuté tout en bois. Et vous, seriez vous paré à quitter le béton pour ce formidable matériaux ? N’hésitez pas à vous rendre sur notre site web http://www.singlehouse.fr dans le but de admirer nos studios et bureaux indépendants.
    Constructions bois

Add Comment

Name*

Email*

Website