Nature Corner > Actualités  > Nourrir les oiseaux dans votre jardin !

Nourrir les oiseaux dans votre jardin !

Il neige chez vous ? Chez nous oui ! Aujourd’hui, ça tombe ! Alors nous en profitons pour vous faire ce petit article pour vous rappeler 10 conseils futés pour accueillir les oiseaux au jardin. Car c’est un vrai plaisir de les voir virevolter autour des mangeoires, en hiver, bien installé au chaud chez soi à les observer. Une vraie réserve naturelle dans votre jardin !

Oiseaux mésanges à la mangeoire

  1. Tout d’abord, il n’est pas obligatoire de nourrir les oiseaux toute l’année. En tout cas, le type de nourriture variera en hiver par rapport aux saisons plus chaudes. Cette polémique revient très souvent. Notre avis à ce sujet est donc nuancé. Nous partons du principe qu’il est possible, et même fort utile, de donner à manger aux oiseaux toute l’année mais pas n’importe comment. En d’autres termes, il ne faut certainement pas nourrir de la même façon et avec les mêmes ingrédients en hiver comme en été, car les besoins alimentaires ne sont pas identiques. Les apports de matières grasses, en particulier, doivent être allégés à la belle saison et se fonder exclusivement sur des graisses végétales. Certes, c’est durant la période froide que la consommation est la plus importante. Donc maintenant ! 🙂
  2. Si les oiseaux affamés mangent presque tout, chaque espèce a ses préférences. Plus la nourriture proposée sera variée, plus nombreuses seront les espèces que vous attirerez dans votre jardin !
  3. Il est préférable de distribuer de petites quantités de nourriture (une seule variété par mangeoire), tous les jours au même endroit, en réduisant progressivement les quantités, quand on se rapproche des périodes plus chaudes. Par contre, essayez de ne pas arrêter le nourrissage en plein hiver, car les oiseaux se sont habitués, sont devenus dépendants de vos mangeoires et risquent dès lors d’être condamnés.
  4. Attention aux chats et aux autres prédateurs ! Placez dès lors la mangeoire en hauteur, sur un piquet par exemple, à l’abri si possible aussi des intempéries (neige et pluie !). Un toit est évidemment vivement conseillé pour protéger le tout. Un arbre bien dégagé fera l’affaire, ou encore un piquet de 1,5 à 2 mètres de hauteur. Vous pouvez aller plus loin en entourant le tout d’un grillage à larges mailles qui ne laisseront passer que les espèces de petite taille. Pour les autres espèces, vous pouvez disposer de nourriture à un autre endroit, spécifiquement pour elles (geais, merles, pies, …).
  5. Nettoyez régulièrement les mangeoires, surtout si elles sont mal ou peu protégées des intempéries. Le mieux, bien entendu, c’est de mettre les graines à l’abri de la pluie et neige. Un distributeur de graines de tournesol fera par exemple parfaitement l’affaire.
  6. Ne distribuez jamais de pain, de graisses rances, d’aliments trop salés ou de graines mouillées aux oiseaux. Ils pourraient souffrir de troubles digestifs graves, voire mortels.
  7. Comme les oiseaux consomment rapidement leurs réserves alimentaires en hiver, il vaut mieux les nourrir tôt le matin et si possible en fin de journée aussi. Mas bon, ce n’est pas une obligation. Si vous avez des mangeoires et distributeurs de graines bien protégés, vous les remplissez et les laisser ainsi en place. Les oiseaux réguleront d’eux-mêmes leurs visites ! Que du bonheur pour vous… 🙂
  8. Certaines espèces comme l’accenteur mouchet, la grive mauvis, la grive litorne, le rouge-gorge ou le merle préfèrent se nourrir sur le sol. Pour protéger la nourriture de l’humidité, placez-la de préférence sur une planche de bois, et si possible sous un petit toit de protection des intempéries. Pour les merles, les pommes feront parfaitement l’affaire. Ils adorent.
  9. Les pics, les mésanges et les sittelles apprécient également une bûche suspendue, percée de trous remplis de nourriture.
  10. Les oiseaux ont également soif en hiver ! Souvent, l’eau est gelée… Alors prévoyez un petit récipient avec de l’eau claire (sans additif bien entendu !) afin que les oiseaux puissent s’hydrater. En période de gel, recouvrez l’abreuvoir d’une petite grille pour éviter qu’ils ne s’y baignent et gèlent ensuite.

Mésanges et boules de graisse

Voilà quelques conseils qui feront de votre jardin ou balcon un havre de bonheur et de nourriture pour vous et les oiseaux !

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le très bon livre suivant sur le sujet : « Nourrir les oiseaux du jardin », de Renaud Lacroix, paru aux Editions Artémis.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Share

No Comments

Add Comment

Name*

Email*

Website